Les Drives solidaires débarquent en Novembre 2018

« Les avantages du Drive, version éthique, solidaire et locale »

« Lundi dernier, Tokenstok accueillait 80 personnes à la Pépinière Cap’réseau à Bergheim, pour présenter sa dernière innovation : « Tokendrive ». Explications.

Le constat

Fipronil, lait infantile contaminé aux salmonelles, graines germées tueuses, lasagnes à la viande de cheval, listeria, glyphosate, néonicotinoïdes tueurs d’abeilles, perturbateurs endocriniens, … chaque mois l’actualité appelle un nouveau scandale alimentaire ou sanitaire.

Manger sain, éco-responsable et varié devient un véritable parcours du combattant pour le consommateur. La traçabilité et l’origine des produits, la complexité des compositions, les circuits de distribution qui se multiplient, sont autant d’obstacles freinant les bonnes résolutions de chacun.

Aujourd’hui pour bien manger, avec un budget serré, il faut se déplacer dans plusieurs endroits, à différents moments et utiliser différents systèmes, peu pratiques et coûteux. Autant de contraintes pour les actifs dont l’emploi du temps est déjà bien rempli.

 

Une nouvelle solution hybride et locavore

Partant de ces problématiques, la société Tokenstok a imaginé un compromis entre les impératifs des producteurs – artisans locaux travaillant des denrées périssables à DLC courtes et les attentes des consommateurs.

En partenariat avec « Joker courses » (entreprise de logistique basée à Colmar) et un ancien directeur commercial d’ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) aujourd’hui à son compte, Xavier Bocquet, Charlotte Reinhart a développé un système de drive pour ses adhérents, permettant le stockage et la distribution de toute une gamme de produits du quotidien sans déplacements superflus. Contrairement aux systèmes existants, le client pourra désormais retirer ses courses du lundi au vendredi de 8h30 à 18h.

 

Des valeurs et de l’économie circulaire en pratique

Inscrite dans une démarche RSE, la présidente de l’entreprise a souhaité associer à son circuit court, une dimension sociale et environnementale. En effet, les commandes seront préparées au dernier moment par du personnel en situation de handicap ou en réinsertion professionnelle.

En ce qui concerne la démarche environnementale, un effort particulier sera fourni par les producteurs artisans pour éviter tout suremballage, tendre vers le zéro-déchet et limiter le gaspillage alimentaire en produisant au maximum, à la commande. En outre, les sacs de courses consignés cumuleront 2 usages : conditionner les achats mais aussi servir de sacs de tri grâce à 3 compartiments dédiés (carton, verre et plastique).

Comme à son habitude, Tokenstok ne se rémunérera pas à la commission sur vente, garantissant ainsi des tarifs identiques à ceux pratiqués en vente directe et donc accessibles au plus grand nombre. N’étant pas intermédiaire mais bien entremetteuse, l’entreprise s’engage à ce que le producteur ou l’artisan soit respecté pour son travail et son savoir-faire, au prix juste.

 

Où, quand, comment ?

Les premiers drives ouvriront, sauf imprévu, fin novembre 2018. Le site de Colmar est d’ores et déjà en préparation, quant au deuxième, il sera très probablement situé dans le secteur de l’Eurométropole. Ils serviront de test pour d’autres ouvertures quelques mois plus tard, l’objectif étant d’atteindre les 20 points de retrait sur toute l’Alsace d’ici à 3 ans.

 

Investissements et coûts

Soucieuse de fédérer un maximum d’artisans et producteurs et consciente du manque de moyens individuels des adhérents, Tokenstok prendra intégralement en charge l’achat du matériel de stockage (5000€ d’investissement par point de retrait), les sacs de courses réutilisables, le développement du site et la mise en ligne régulière et complète de tous les produits référencés. Une personne a été, à ce titre engagée à temps plein, pour accompagner les adhérents et réaliser tout le travail de communication qu’ils n’ont ni le temps ni les moyens d’effectuer par eux-mêmes.

Quant au consommateur, le seul surcoût qui lui sera imputé se résumera à un forfait qui rémunérera le travailleur en difficulté lors de l’ensachage ainsi qu’une contribution au service en ligne (environ 5€ par panier).

NB : une campagne de crowdfunding sera lancée dans les jours à venir sur la plateforme Ulule pour le financement des premiers achats permettant d’équiper les points de retrait (dont, entre autres, 5 réfrigérateurs par point de retrait)

 

 


Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Rechercher